Prévoyance médecin

Prévoyance médecin : Généraliste ou spécialiste votre caisse de prévoyance obligatoire est la CARMF (Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France).

CARMF et Prévoyance Médecin en régime de base :

Le tableau ci dessous récapitule les cotisations et prestations servies par la CARMF aux médecins en fonction de leur Classe d’appartenance, la classe étant définie par le montant de leurs revenus (Pour rappel le PASS étant fixé à 39 228 € pour l’année civile 2017).

  Classe A < 1 PASS Classe B de 1 à 3 PASS Classe C ≥ 3 PASS
Cotisations 622 € 720 € 836 €
Indemnités Journalières 64,67 € 97 € 129,33 €
Invalidité totale et définitive 14 403,00 € 18 004,00 € 24 005,80 €
Majoration si conjoint 5 041,12 € 6 301,40 € 8 402.03 €
Enfant à charge 6 687,20 € 6 687,20 € 6 687,20 €
Décès 40 000 €
Rente conjoint Selon le nombre d’années de cotisations, de 6 394,50 € à 12 789,00 € jusqu’à 60 ans
Rente éducation 7 531,30 € ou 9 378,60 € si orphelin de père et de mère, jusqu’à 21 ans ou 25 ans si études supérieures

Vous pouvez, également, télécharger ce tableau au format PDF en cliquant ICI

Les informations contenues dans le tableau ci-dessus sont communiquées à titre purement indicatif. Nous déclinons toutes responsabilités quant aux éventuelles, erreurs ou omissions.

Bien choisir son contrat de Prévoyance Médecin : Nos conseils !

A la différence d’autres régimes de prévoyance de Travailleurs Non Salariés la CARMF propose un éventail de garanties relativement complet mais dont les plafonds d’indemnisations sont très souvent insuffisants.

Nous vous conseillons donc d’être très vigilants sur les plafonds d’indemnisations qui vous sont proposés lors de la souscription d’un contrat afin que la somme des prestations versées par la CARMF et votre contrat de prévoyance complémentaire vous permettent de faire face à vos besoins de la vie quotidienne.

Autre point extrêmement important à observer est le mode de calcul du taux d’invalidité proposé au contrat. En effet, votre profession est spécifique et nécessite des réponses spécifiques.

A titre d’exemple un chirurgien qui perdrait un doigt de sa main directrice serait très fortement handicapé pour pouvoir continuer à exercer.

Nous vus recommandons donc de retenir un contrat qui vous propose un barème d’invalidité spécifique à votre profession de médecin.

Pour toute demande de renseignements ou d’étude, n’hésitez-pas à nous contacter à l’aide de notre formulaire ci-contre ou en composant le 04 91 92 32 22