Prévoyance Infirmière Libérale

La prévoyance infirmière libérale, comme pour les autres auxiliaires médicaux exerçant en France,  est gérée par la CARPIMKO sur la partie relative au régime obligatoire.

CARPIMKO et Prévoyance Infirmière Libérale :

Vous trouverez, ci-dessous, un tableau des cotisations dont vous êtes redevables à la CARPIMKO ainsi que les prestations qui peuvent vous être servies, ou servies à vos proches, en cas d’arrêt de travail temporaire, d’Invalidité Permanente ou de Décès :

 

CARPINKO

Cotisations 654 €
Indemnités Journalières A partir du 91ème jour, pendant un an, indemnité journalière de 48,95 €, majorée de 8,90 € pour le conjoint et par enfant à charge et de 17,80 € si tierce personne
Invalidité permanente Partielle, taux d’invalidité d’au moins les 2/3, rente de 8 900 € sous conditions de ressources
Invalidité

permanente

Totale, rente de 17 800 € majorée de :

– 5 340 € pour le conjoint à charge, ou enfant à charge ou infirme ou tierce personne

Décès 8 900 € célibataire (enfants, ascendants, descendants)

17 800 € conjoint sans enfants

26 700 € conjoint avec enfants

Rente conjoint 8 900 € / an dès le décès, jusqu’à 65 ans
Rente éducation 6 675 € / an jusqu’à 18 ans ou 25 ans si poursuite d’études supérieures

Vous pouvez, également, télécharger ce tableau au format PDF en cliquant ICI

Les informations contenues dans le tableau ci-dessus sont communiquées à titre purement indicatif. Nous déclinons toutes responsabilités quant aux éventuelles, erreurs ou omissions

Prévoyance Infirmière Libérale : Faites les bons choix

Comme d’autres régimes obligatoires de prévoyance des Travailleurs Non Salariés, la CARPIMKO prévoit une période de franchise de 90 jours en cas d’arrêt de travail avant le versement d’Indemnités Journalières et des plafonds de garanties souvent insuffisants par rapport à vos revenus d’activité habituels.

Nous vous recommandons donc :

  •  de souscrire un contrat de prévoyance avec des franchises courtes en ITT pour palier à la franchise de votre régime obligatoire
  • de faire majorer l’Indemnité Journalière qui vous est proposée durant les 90 premiers jours si cette dernière est forfaitaire
  • de compléter les montants versés par la CARPIMKO en souscrivant les garanties et plafonds de garanties adaptés à vos besoins

Enfin privilégiez les contrats qui vous proposent un barème spécifique d’invalidité ou qui à défaut ne prennent en compte que votre seule invalidité professionnelle pour le calcul du taux d’invalidité.

Pour toute demande de renseignements ou d’étude, n’hésitez-pas à nous contacter !